clavier

UN CLAVIER FRANÇAIS !

 

Sur votre clavier il n'y a pas les lettres æ, Æ, œ, Œ, É, Ç, ni bien sûr les autres voyelles majuscules À, È, Ù, Â, Ê, Î, Ô, Ä ,Ë, Ï, Ö mais ces dernières peuvent être saisies facilement en sélectionnant d'abord le tréma ou l'accent circonflexe par la touche [¨ ^] comme pour les minuscules et l'accent grave par les touches[Alt Gr] puis [7è`].

Avec un clavier MAC, pas de problèmes (voir plus loin).
Avec un
clavier PC, comment faire pour saisir les 6 premiers caractères et en particulier les Œ, É, Ç qui sont fréquemment utilisés dans les noms de famille ? Il y a deux grandes méthodes.


1- NOUVEAU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Si vous travaillez sous WINDOWS, vous pouvez transformer gratuitement votre clavier de PC ou de portable habituel en Clavier Français Enrichi , grâce à un ingénieur belge, Denis Liégeois, qui a réalisé un pilote spécial., aux normes Windows™.
Vous pouvez le télécharger à l'adresse suivante , et vous aurez
EN PLUS les caractères en rouge ci-dessous:
http://home.pro.tiscali.be/~fbou2235/kbdfrac.htm#Telechargement

Ces caractères en rouge seront obtenus par Alt Gr + touche (comme l'euro € actuel).
Les anciennes versions de WORKS ne fournissent pas tous les caractères, par exemple le Ç avec la version 5.0.

Vous pouvez aussi vous procurer, pour personnaliser votre clavier (pour 6,95 € + 0,55 € de frais d'envoi), un jeu d'autocollants réalisé par Beaujoie, une entreprise canadienne, à l'adresse suivante :
http://catalogs.activis.ca/custom/beaujoie_fr/fr/prod_129.html


Solution miracle ? Il y a toujours un problème pour ceux qui sont chargés de saisir des quantités de noms de famille et qui souhaitent le faire en restant en position Majuscules Loquetées, ce qui n'est pas possible s'il y a beaucoup de majuscules avec accent circonflexe.

La seule solution serait d'avoir le clavier AZERTY FRANÇAIS que nous proposons plus loin mais qui ne semble intéresser personne, même pas les plus concernés que sont les fonctionnaires.

2- SI VOUS NE SOUHAITEZ PAS MODIFIER VOTRE CLAVIER

Il n'est pas nécessaire d'attendre qu'un texte de loi impose à tous d'accentuer les majuscules. Dès maintenant rien n'empêche, avons-nous dit plus haut, d'enregistrer les majuscules À, È, Ù, Â, Ê, Î, Ô, Ä, Ë, Ï, Ö, Ü aussi facilement que les minuscules correspondantes. Rien si ce n'est la mauvaise volonté. Le tréma et les accents circonflexe et grave existent sur les claviers AZERTY de tous les ordinateurs. Pourquoi serait-il plus difficile de les utiliser pour les majuscules ?

CAS DU CLAVIER P C:
Pour les voyelles avec accent grave, l'accent se trouve sur la touche [7 è `]. Il suffit de le présélectionner en maintenant enfoncée la touche [Alt Gr]comme on le fait pour saisir, depuis 2002, le "€" du signe euro. Puis on tape la voyelle en position majuscule (verrouillée ou non).
Ou alors on saisit la voyelle en maintenant enfoncée la touche [Alt] à gauche de la barre d'espacement et on tape sur le pavé numérique
183 ou 0192 pour le "
À", 0200 pour le "È", 0217 pour le "Ù".

Il y a un cas particulier pour les lettres "
É", "Ç", "Œ"...qui n'existent donc pas sur les claviers actuels. Là aussi il faut maintenir enfoncée la touche [Alt] et taper sur le pavé numérique 144, ou 0201 pour le "É" et 128 ou 0199 pour le "Ç", 0140 pour le Œ, 0156 pour le œ...

Tous les informaticiens connaissent ça. Il suffit que ceux qui saisissent des noms propres l'apprennent et le mettent en pratique.
La page 8 de
http://pragmatice.net/polices/pdf/microsoft.pdf donne la solution pour tous les caractères en Times New Roman en utilisant 4 chiffres, comme pour le È.

CAS DU CLAVIER MAC:
Pour les lettres
À, È et É, verrouiller le clavier en majuscules et taper sur les touches [0 à], [7 è], [2 é]
Pour les lettres
Ù et Ç, maintenir enfoncée la touche [Alt] et taper sur [ù] ou [9 ç]
Pour le
œ, maintenir [Alt] et taper [o], pour le Œ, [Alt] + Maj et taper [o]
Pour le
æ, faire [Alt] + [a], pour Æ, faire [Alt]+ Maj + [a]
Les codes à 3 ou 4 chiffres ne sont pas valables
Pour les majuscules avec tréma ou accent grave, c'est comme pour le P C

Ça marche avec tous les programmes informatiques connus, non seulement avec les traitements de texte comme WORD ou WORKS mais aussi avec Front Page Express, Excel, Outlook Express. Pour QBasic (1988 !) ça marche aussi, sauf pour les lettres comme le È et le Ù et tous les caractères qui demandent 4 chiffres. Dans ce cas, exceptionnellement, on met "è" ou "ù" en minuscule.
Il peut y avoir un problème avec des programmes écrits il y a plus de 20 ans, en COBOL par exemple, et qu'il serait temps de remplacer car les informaticiens qui connaissent ce type de programmation sont de moins en moins nombreux.
Il se peut aussi qu'il y ait des difficultés sous INUX ou avec APPLE. Mais il n'y a pas de problèmes avec WINDOWS et avec la quasi totalité des logiciels modernes, sauf si la programmation a été faite en ignorant le problème de la saisie et/ou de l'impression des majuscules accentuées et si les responsables actuels NE VEULENT PAS faire modifier les logiciels existants pour une raison de coût.
Prière de
signaler les programmes qui devraient accepter des majuscules accentuées et qui ne peuvent les enregistrer.

Et avec un portable ? (valable au moins pour un TOSHIBA)

1) avec un pavé numérique :
- tenir la touche « Alt » enfoncée,
- taper les 3 ou 4 chiffres du code sur le pavé numérique,
- relâcher la touche « Alt » (il ne se passe rien)
- taper sur la touche « Entr » du pavé numérique, la lettre désirée apparaît.

2) sans pavé numérique

Passer en verrouillage numérique, appuyer sur les 2 touches FN et Alt, taper le numéro voulu en sachant que :
? = 0  -  J = 1  -  K = 2  -  L = 3  -  U = 4  -  I = 5  -  O = 6  -  puis   7 = 7  -  8 = 8  -  9 = 9
.
La meileure des solutions est le clavier LIÉGEOIS !

Problèmes d'impression

C'est le principal problème ! Certains programmes d'impression, par exemple ceux écrits en
COBOL vers 1970, ne reconnaissent donc pas les majuscules accentuées.
Dans les autres cas, le programme a été écrit volontairement pour remplacer la majuscule accentuée par la lettre sans accent ou par un caractère exotique comme un point (.) ou un blanc ou un rectangle noir. C'est le cas des logiciels de la plupart des Routeurs.
Même les imprimantes pas très jeunes ont le courage d'imprimer tous les caractères comme il faut. Ça ne semble donc pas être un problème de matériel. Il serait intéressant de connaître les nom et modèle d' imprimantes impuissantes. Merci !

Fichiers déjà créés

- Recherche pour mise à jour
On recherche ACCENTUÉ dans un fichier qui a enregistré ACCENTUE. On ne le trouvera pas, dit-on ! Ce n'est pas toujours vrai car certains programmes intelligents (écrits par des programmeurs intelligents) font l'équivalence entre lettres avec accent et lettres sans accent. De toute façon, si ça ne marche pas, il faut appeler ACCENTUE et changer alors le E en É. Ce n'est à faire qu'une fois !
Le programme de déclaration en ligne des revenus du Ministère des Finances (formulaire N° 2042 plein de majuscules accentuées, entre nous), donne comme exemple du nom du déclarant "Dupond". Si on saisit Dupré, il traduit en DUPRÉ car il est intelligent puis transforme le nom en DUPRE car
il a été programmé pour ça !. Ils sont bien aux Finances, mais il faudra attendre que le Projet COPERNIC remplace les programmes actuels pour que les majuscules accentuées se retrouvent dans leur fichier "d'assujettis". Début 2007 en principe !

- Marché de la gestion des adresses
Des entreprises vendent des fichiers Adresses à qui en a besoin, en général pour prospection, à des partis, des entreprises de vente par correspondance, des associations humanitaires...On a ainsi à bon prix de grandes listes de "clients potentiels". Ils sont bien sûr en majuscules non accentuées pour le nom comme pour l'adresse.

Il y aura sans doute un barrage assez fort de ces vendeurs d'adresses si une proposition de loi est déposée pour que les noms propres soient écrits en majuscules accentuées car ils devraient revoir petit à petit tous les noms de leurs fichiers. Mais comment peut-on agir ainsi puisque la transmission de l'adresse d'un citoyen à un tiers sans son consentement préalable est illégale ? Alors, ils devront jouer profil bas. Une solution pour éviter partiellement une telle situation est de demander à France Télécom d'être mis sur liste orange. Difficile donc de comprendre l'argumentation de la Ligue Contre le Cancer qui dit être opposée à mettre un É dans un nom dans leur fichier car, s'ils achètent un fichier Adresses et que ce nom y soit avec un E, ce sera un nom différent de celui qu'ils connaîtraient. D'où envoi de documentation en double, "ce qui n'est pas économique". Et la relance 2 ou 3 fois dans l'année, elle est économique, elle ? Et l'achat de ces fichiers, il est en conformité avec la loi ?

- Problème des cartes Vitale, de crédit ou de paiement

Si la puce ou la piste magnétique accepte la majuscule accentuée, la gravure ou l'estampage de cette lettre est un problème mécanique qui ne doit pas être mélangé avec les problèmes informatiques. Ce ne serait pas un problème majeur pour les fabricants de ces cartes. À la limite, le caractère peut ne pas apparaître avec accent sur la carte car c'est seulement le propriétaire de celle-ci qui voit ce qui est gravé dessus. Ce qui compte, c'est ce qui est enregistré.
Le problème à résoudre est celui de la compatibilité des cartes en circulation avec ce qui est enregistré dans les fichiers. Il suffit, en attendant le renouvellement de la carte avec lettre accentuée, que le programme de lecture soit modifié pour dire que Â=A, É=E etc... Ce qui est à la portée du premier informaticien venu.
Y aura-t-il un démenti avec de vraies raisons, pas une argumentation qui essaie de noyer le poisson ?

La carte VITALE 2 est pour 2006. C'est le moment d'y penser !

LE CLAVIER FRANÇAIS AZERTY

Les Canadiens ont un clavier "qwerty canadien normalisé", norme CSA (voir ci-dessous) .Manquent les æ, œ et Œ. Ce clavier semble compliqué, mais au moins il prouve que, si on veut s'en donner la peine, on peut avoir un outil qui correpond aux besoins de la langue française!
Nous, avec notre clavier AZERTY bâtard, nous ne pouvons écrire facilement aucune de ces majuscules avec accents si utilisées en français, en particulier dans les noms de famille. Il faudrait donc que soit développé un "clavier AZERTY français" qui permette facilement de saisir les lettres accentuées quand on est en position "majuscules" ou via la touche [Alt Gr] comme pour le €. Il faut même envisager d'ajouter les lettres æ, Æ, ÿ et Ÿ peu utilisées dans notre langue à part dans "et cætera", ægagrophile, L'Haÿe, AŸ...et surtout les lettres œ, Œ beaucoup plus utilisées en minuscule (œuf, bœuf... ) et en majuscule (ŒDIPE, LECŒUVRE...).

Plusieurs signes comme les + , /, - , * et le point, qui existent aussi sur le pavé numérique, les 3 caractères £, $, ¤ qui ne sont pas français, la lettre grecque µ, le tilde ~, l'accent grave ` de la touche [7 è], peuvent être éliminés pour être remplacés par les majuscules accentuées qui permettraient ainsi facilement de ne pas écrire PALAIS DES CONGRES mais bien des CONGRÈS. Et d'enregistrer tous les noms propres en majuscules accentuées.
Une fois le choix des touches défini, un simple programme pilote spécifique à ce "clavier français" lui permettrait de fonctionner correctement.

Voir une proposition de clavier suggérée aux organismes publics suivants et à NEC Computers:
- 19/01/04 -M. CERQUIGLINI, Délégué Général à la Langue Française, ne semble
pas intéressé (!)
- 20/02/04 - Le Ministre de l'Éducation Nationale, M. Luc FERRY
ne répond pas,
- 01/03/04 -Lettre à M. Jacques SAURET, Directeur de l'ADAE (Agence pour le Développement de l'Administration Électronique qui dépend du Premier Ministre), suite à une suggestion de M. DAILHÉ de la DGI.
Pas de réaction !
- 16/04/04 - Au nouveau ministre de l'Éducation Nationale. M. François FILLON fait suivre le 19 (eh! oui, le 19!) à M. Jean-Jacques GAGNEPAIN, Directeur de la Technologie.
- 23/04/04 - Deuxième lettre à M SAURET.
- 17/05/04 - Lettre à M. Denis DÉVERINES, Directeur du service commercial de NEC Computers France à Angers.
Pas intéressé.
- 25/05/04 - Appel téléphonique au secrétariat de M. SAURET. Les lettres ont été transmises au Directeur de la Stratégie, madame Annie HENRION.
- 26/05/04 - Courriel à madame HENRION qu'il est impossible de joindre au téléphone.
- 26/05/04 - Appel téléphonique à M. GAGNEPAIN. La lettre à M. FILLON du 16/04 a été transmise le...19/05 à M Benoît SILLARD, Délégué Interministériel aux usagers de l'Internet. Il faut patienter, dit la secrétaire !
- 22/06/04 - Lettre de relance à M. SILLARD
- 22/06/04 - Appel téléphonique à M. Denis DÉVERINES de NEC Computers. Bien qu'ayant un nom accentué, il n'est pas intéressé par un clavier typiquement français. "Il faudrait que tous les constructeurs soient d'accord" ! Et prendre les devants pour des centaines de milliers de claviers ne semble pas l'intéresser !
- 13/09/04 : Lettre à M. Éric WOERTH, Secrétaire d'État à la Réforme de l'État pour lui demander de penser aux fonctionnaires qui devront enregistrer les majuscules accentuées comme les É, Ç, Œ qui n'existent pas sur le clavier AZERTY standard. Et lui signaler l'existence du Clavier Normalisé Canadien qui résoudrait le problème. Quitte à le faire modifier pour le mettre en AZERTY. Voir ci-dessous

Dur! Dur! de remuer les fonctionnaires, même quand on pense leur rendre service.

LE CLAVIER NORMALISÉ CANADIEN

C'est un clavier QWERTY qui a été développé à l'initiative de nos cousins canadiens francophones. Conforme à la norme CAN/CSA Z243.200-92 et à la norme ISO-6937. Il est valable pour le français et pour l'anglais et est exigé et utilisé par le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral. Voir les détails sur le site http://www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/ti/clavier.html et une image de ce CLAVIER.

Qu'est-ce qui empêche nos responsables au gouvernement de faire ce qu'ont fait leurs homologues au Québec en partant de notre actuel clavier AZERTY ? Ce serait aussi bien que la suggestion de clavier AZERTY ci-dessus. Mais pour ça il faut le VOULOIR et vouloir est un mot très peu connu de nos responsables politiques et administratifs.

retour début de page date de dernière mise à jour : 01 janvier 2006